Otoplastie

Oreilles décollées et Otoplastie

Les oreilles décollées sont généralement caractérisées par quatre anomalies classiques qui peuvent se présenter de façon isolée ou associée :

  • La majorité des cas sont dus à un défaut de plicature de la racine postérieure du pli du cartilage appelé anthélix. Ici, le cartilage en forme de Y dans l’oreille n’est pas plié. Cette absence de relief du cartilage donne l’apparence d’une oreille trop plate et trop lisse.
  • Dans d’autres cas, les oreilles décollées sont liées à une hypertrophie de la conque (cavité de l' oreille externe où commence le conduit auditif, partie profonde du cartilage de l'oreille) la taille excessive du cartilage accentuant la projection de l’oreille vers l’avant. Ici, le lobe de l’oreille est trop grand.
  • L’anomalie peut également provenir d’un lobule projeté vers l’avant.
  • Enfin, reste le cas des asymétries entre les deux oreilles.

Trop plates, trop grandes, les oreilles vues de face sont alors trop apparentes.
Généralement, les deux oreilles sont touchées, mais il arrive qu'on puisse constater une asymétrie, une seule oreille étant touchée ou dans des proportions différentes. On parle alors d’anomalie - et donc de correction - bilatérale ou unilatérale.

La chirurgie d'otoplastie vise ainsi à corriger les anomalies de l'oreille en remodelant et repositionnant le cartilage, de façon à obtenir des oreilles "recollées", symétriques, de taille naturelle et en harmonie avec l'ensemble du visage. Il existe différentes techniques mais certaines étapes de la chirurgie restent les mêmes.

La chirurgie débute par des incisions cutanées, le plus souvent au niveau du pli naturel situé derrière l’oreille, puis le chirurgien opère un remodelage du cartilage et suture la plaie. Dans certain cas bien défini d’oreilles décollées, il est possible d’éviter le remodelage chirurgical du cartilage en implantant un dispositif spécifiquement conçu pour corriger la plicature de l’anthélix.

Schéma de l’oreille externe

Illustration F. Da Cunha