La fonction de l’œil et de ses annexes

L’œil reçoit et transforme la lumière en influx nerveux, qui est ensuite transmis au cerveau. Il fonctionne comme un appareil photographique.

     Le globe oculaire ressemble à une petite balle de 2,5 cm de diamètre.

La sclérotique est l’enveloppe destinée à la protection de l'œil qui lui donne sa couleur blanche.

La choroïde tapisse la partie postérieure du globe oculaire. Elle est très riche en vaisseaux sanguins afin de nourrir la rétine.

La rétine contient les photorécepteurs sensibles à la lumière.

La fovéa est la zone de la rétine où la vision des détails est la plus précise.

La papille correspond à la naissance du nerf optique. Elle se situe sur la rétine, à l’endroit où se réunissent les fibres optiques.

Le nerf optique prend naissance sur la rétine, et transmet l’influx nerveux au cerveau.

La cornée est une membrane transparente de 11 mm de diamètre. La lumière la traverse pour pénétrer à l'intérieur de l'œil. La cornée ne possède pas de vaisseaux sanguins (pour ne pas brouiller la vision), elle est donc nourrie par un liquide très fluide, l'humeur aqueuse. La cornée est constituée à 78% d'eau. Pour maintenir cette hydratation, elle est recouverte de larmes produites en continu par les glandes lacrymales et réparties uniformément à la surface de l’œil par le battement des paupières.

L'iris: Il s'agit du diaphragme de l'œil, dont la pupille est le centre. C'est un muscle qui fait varier l'ouverture de la pupille (entre 2,5 et 7 mm) afin de modifier la quantité de lumière qui pénètre dans l'œil pour éviter l'aveuglement en plein soleil ou pour capter la moindre lumière la nuit. La couleur de l'iris est déterminée par la présence d'un pigment, la mélanine. Si la mélanine est en faible quantité, l’iris est bleu, quand la concentration augmente, il est plus foncé.

La pupille: C’est l’orifice au centre de l'iris permettant de faire passer les rayons lumineux vers la rétine.

Le cristallin est une lentille molle. Il est constitué de fines couches superposées et se déforme sous l'action du muscle ciliaire pour assurer une vision nette.

Le corps ciliaire est formé de muscles lisses qui, en se contractant, modifient la forme du cristallin et permettent ainsi l'accommodation.

Le vitré (ou humeur vitrée) occupe 80% du volume de l'œil. C’est une masse gélatineuse qui donne à l'œil sa consistance.