Tests chez l'animal

Un nombre incalculable de patients à travers le monde ont vu leur qualité de vie améliorée grâce à de nouveaux médicaments innovants. L'industrie pharmaceutique dans le monde recherche et développe continuellement de nouveaux médicaments dans l'objectif d'améliorer le traitement d’une grande variété de pathologies. La loi impose de tester tout nouveau médicament sur des animaux afin d'assurer la sécurité des patients.

Lorsqu'il s'avère que ces tests sont couronnés de succès, des essais cliniques sont alors menés chez l'homme. Il est important de noter que les animaux ne sont utilisés en recherche médicale que lorsque cela est absolument nécessaire et inévitable, dans les situations où des alternatives convenables ne sont pas disponibles.

Bien-être de l'animal

Le bien-être de ces animaux revêt une importance primordiale. En France, l’expérimentation animale est réglementée par le décret 2001-464 du 29 mai 2001.

Ce décret stipule que les animaux utilisés en recherche médicale doivent être pris en charge par une personne autorisée dans un établissement d’expérimentation conforme et agréé et en évitant toute souffrance (sauf exception justifiée et déclarée). En outre, l’expérimentation doit revêtir un caractère de nécessité et des alternatives doivent être utilisées dans la mesure du possible.

Allergan partage l'objectif de l'industrie pharmaceutique de réduire, raréfier et, dans la mesure du possible, éliminer les tests sur les animaux. Mais en attendant que des alternatives sûres et efficaces soient disponibles et approuvées par les autorités sanitaires à travers le monde, il demeure une obligation légale qu'au moins quelques protocoles de test chez l'animal soient utilisés pour protéger la santé et la sécurité des patients qui dépendent de médicaments et d'autres produits vitaux.

En ce qui concerne spécifiquement les tests de libération des lots actuellement utilisés pour certains produits Allergan, Allergan est contraint par les agences réglementaires d'utiliser des animaux de laboratoire dans une procédure d'analyse faisant partie du contrôle qualité final de production. Alors qu'Allergan utilise des méthodes alternatives à la recherche et aux tests chez l'animal dans la mesure du possible, il n'existe pas encore d'alternative approuvée, validée et sûre capable de remplacer complètement la recherche et les tests chez l'animal aujourd'hui.

Allergan a œuvré durant plusieurs années pour réduire et raréfier cette méthode de tests de libération actuelle. Ceci a mené à l'approbation fin 2006 par les agences réglementaires européennes et d’autres agences dans le monde, d'une méthode de test révisée resserrant les critères d'acceptation de la libération du produit, ce qui a permis à Allergan de réduire le nombre d'animaux utilisés dans le test d'environ 50%.

En 2007, la "Food and Drug Administration" (FDA) américaine a approuvé deux demandes réduisant encore davantage l'utilisation en routine d'animaux pour réaliser ces tests sans impact négatif sur l'assurance qualité. Des demandes réglementaires supplémentaires, par Allergan, pour une nouvelle révision de la méthode de test de ce produit ont également été approuvées par ces différentes agences, avec pour résultat une réduction globale du nombre d'animaux utilisés d'environ 78%, sans impact négatif sur l'assurance qualité.

En juin 2011, Allergan a annoncé que la FDA avait approuvé une méthode d'analyse entièrement in vitro (c'est-à-dire n'impliquant pas d'animaux) à base de cellules, à utiliser pour les tests de stabilité et de teneur en substance active de certains produits Allergan.

La méthode nouvellement approuvée a été immédiatement mise en œuvre pour la libération du produit vendu aux Etats-Unis. Allergan estime que l'utilisation de la nouvelle méthode permettra de réduire les tests effectués sur les animaux de 95% voire plus au cours des trois prochaines années, au fur et à mesure que d'autres agences réglementaires à travers le monde approuveront ce nouveau test. Ce nouveau test est le premier à être mis au point et approuvé dans le monde entier, et est spécifiquement applicable aux produits Allergan.